Archives mensuelles : avril 2011

Sources d’inspiration

Quelques randonnées d’avril, où les raquettes étaient toujours de mise, m’ont permis d’entrer en contact avec de sympathiques êtres bien adaptés à leur environnement. Par leur observation, ces arbres, ces animaux, ces éléments m’ont portée à être présente à eux, à leur milieu. Les créations de Dame Nature me servent ainsi souvent de point de départ pour des moments d’introspection et de méditation…

 

Rencontre sur mon chemin de quelques mésanges attroupées autour de mangeoires attirant aussi écureuils et curieux humains! Un arrêt s’impose, mais un peu de patience est requise pour apprivoiser ces petites ailées noir et blanc. Une main tendue, immobile, j’attends l’oiseau qui se perchera rapidement sur mes doigts, le temps de picorer une graine ou une maille de mon gant. Cette mésange, comme ses copines aviaires, m’aura charmée et m’aura invitée à partager son quotidien l’instant d’une envolée.

 

Halte au pied d’une chute d’eau où la rivière a modelé avec le temps les rives de son lit. En haut d’un escarpement rocheux, un pin est perché, arbre solitaire bravant l’aridité du roc pour s’y enraciner. Poussant à tout vent, il semble régner sur nous, visiteurs contemplatifs. Comme un symbole de persévérance, je ne peux m’empêcher de garder vivante en moi l’image de ce pin qui continue sa croissance malgré son exposition aux intempéries.

 
Neige granuleuse chauffée par le soleil, tel se transforme le couvert blanc au printemps avec l’arrivée des températures plus clémentes. Nous entourant encore à ce temps-ci de l’année (au Témiscouata du moins!), prend-t-on le temps de remarquer que la neige est en constante transformation? Elle revêt parfois le visage d’un léger flocon, parfois celui d’un cristal plus glacé, mais révèle toujours sa nature changeante et en évolution.
 
Que de mystères à contempler autour de soi par la présence des richesses de la nature… 

Beauté sauvage.
Retour à l’essentiel.
Respect de la Terre-Mère.

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans blog, Méditation

Cycles de vie

Le printemps est officiellement arrivé depuis déjà une dizaine de jours. Plus qu’une date au calendrier, l’équinoxe du printemps marque le moment de l’année où le jour est aussi long que la nuit. Dans la culture québécoise, celle où j’ai grandi, l’arrivée du printemps apporte son lot de discussions sur la fonte de la neige et et nous fait rêver de journées chaudes et ensoleillées. Une date qui symbolise tant dans un milieu coloré par les différents rythmes de la nature.

Éveil arbustif

Le printemps est aussi le temps où la nature se réveille, littéralement. La grenouille sortira bientôt de son engourdissement avec le réchauffement de l’eau où elle a passé l’hiver. De même, la marmotte commence déjà à se balader à l’extérieur de son terrier, après de longs mois de sommeil comateux. Les oiseaux migrateurs se tailleront une place dans le ciel bleu d’avril. De leur côté, les bourgeons des arbres et arbustes sont à leur apogée, prêts à déployer leurs feuilles, attendant eux aussi le soleil et la chaleur.

Les saisons, la lune, le jour et la nuit, la migration, l’hibernation, la dormance… Quand on s’y arrête, on s’aperçoit que notre vie est structurée par différents cycles, ceux de la nature comme ceux des humains. Les nations amérindiennes sont parmi les peuples qui ont intégré avec justesse ces rythmes à leur quotidien par des rituels destinés à célébrer, à marquer ces temps de l’année et de leurs vies.Sans nécessairement en faire une cérémonie, ce temps de changement dans notre milieu environnant peut aussi être profitable pour soi. C’est une belle occasion de s’arrêter, l’instant d’une réflexion, et observer la manière dont on vit cette transition. Comment est-ce que je m’adapte à l’hiver qui semblent s’éterniser? Quelle est ma réaction face au changement, changement de saison mais aussi tout changement, toute fin d’un cycle? Ai-je besoin de faire le grand ménage du printemps, dans ma maison mais aussi intérieurement?

Soleil printanier

Le printemps signifiera toujours à mes yeux période de renouveau et me stimule à faire comme la marmotte, à me réveiller un peu plus! Tel un soleil printanier qui se fait de plus en plus éclatant à chaque jour, la nature laisse transparaître de plus en plus des traces de ce retour à la vie. Toutes ces merveilles sont une richesse à découvrir. Qu’elles puissent être inspiration et vivacité pour nos périodes de changements!

Poster un commentaire

Classé dans Écologie, blog, Méditation