Trucs et recettes

PÉTILLANT AU PIN

Dans un pot «Mason» d’un litre, y mettre une cuillère à soupe (15 ml) de miel et remplir d’aiguilles de pin, peu importe l’espèce, sans les tasser. Recouvrir d’eau à la température de la pièce et fermer avec le couvercle. Laisser reposer une à deux journée sur le comptoir. Filtrer et déguster! Le pétillant se garde quelques jours au réfrigérateur, mais surtout se partage entre famille et amiEs!

INFUSION HERBALE

Lorsqu’on prépare une tisane, on souhaite pouvoir profiter à la fois des aromes et des propriétés thérapeutiques de la plante. Pour qu’elle se dévoile au maximum, il ne faut pas brusquer les herbes qu’on veut infuser. Pour y arriver, il suffit d’apporter les plantes et l’eau tout juste sous le point d’ébullition, puis d’éteindre le feu et de laisser reposer quinze à vingt minutes.

Côté quantité à infuser, tout dépend de la plante et de la concentration de ses principes aromatiques. Pour la même quantité d’herbes infusées, une tisane au thym donnera une tisane plus «goûteuse» qu’une tisane à l’avoine. En général, on peut calculer une cuillère à thé d’herbe séchée pour une tasse d’eau. Danièle Laberge, grande herboriste et fondatrice de feu l’Armoire aux herbes, suggère même de n’utiliser qu’une feuille pour une tasse de tisane, cela suffit pour que la plante se donne­. Enfin, l’idéal est de faire des essais afin de trouver l’équilibre parfait pour nos papilles gustatives et notre volonté de se soigner si c’est le cas.

MIEL AROMATISÉ AU SAPIN

Au printemps, récolter une bonne poignée de bourgeons de sapin baumier (le miel peut aussi se faire avec les bourgeons des autres conifères). Déposer les bourgeons dans un pot en verre (Mason ou autre). Recouvrir de miel. Pour faciliter la manipulation du miel, on peut le chauffer modérément au bain-marie afin qu’il soit plus liquide. Bien fermer le pot et laisser reposer au moins trois semaines à la noirceur. Chauffer le pot suffisamment pour liquéfier le contenu et filtrer. Déguster dans une bonne tisane ou ajouter à des recettes pour un goût sucré «coniférien»!

Publicités

Une réponse à “Trucs et recettes

  1. Marie Beauchemin

    Merci Élise pour les recettes. Je me fais aussi du miel de sapin, mais là je ramène du miel de conifère de la forêt noire. Je t’en apporterai s’il rentre à bon port.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s