Archives de Tag: enracinement

La Gaspésie, lieu idéal pour une retraite de yoga et méditation

Se rendre jusqu’en Gaspésie (ou rester dans la région pour celles et ceux qui y habitent) pour vivre une retraite de yoga et méditation? Assurément!

Ici, la nature est encore sauvage, l’air est pur, l’environnement est très peu altéré par l’humain. S’il l’est, ce n’est certainement pas partout. Les oiseaux dans le sorbier s’observent à partir de la fenêtre de la maison, la vue d’un écureuil ou d’un renard passant par là fait partie du quotidien. Les plantes fleurissent sous un ciel bleu et un soleil radieux, dégageant toute leur vitalité. La mer est à proximité, les montagnes aussi, les jardins accessibles et luxuriants.

 

Le milieu est propice à l’entraide et aux échanges. Les gens d’ici sont accueillants et chaleureux, ils m’inspirent l’ouverture et l’esprit de communauté. La maison respire l’âme d’une ancienne école de rang, tel un lieu où il fait bon se retrouver à plusieurs pour y vivre, apprendre, grandir et se ressourcer. Partager des repas sains, méditer et faire du yoga ensemble, discuter, écouter les enseignements, explorer l’herboristerie, écouter le silence, relaxer… L’espace offre toutes ces opportunités.

 

La semaine est une expérience d’introspection en soi, où chacunE la vit à sa façon, dans le calme et la quiétude.

«Notre vraie demeure est le maintenant. Vivre dans l’instant présent est un miracle.» Thich Nhat Hanh

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Gaspésie, Herboristerie, Méditation, yoga

Atelier de yoga parent-enfant

Quelques photos croquées sur le vif de l’atelier de yoga parent-enfant d’avril 2017.

Poster un commentaire

Classé dans Méditation

Yoga autour du livre

Le 15 décembre dernier, j’ai eu le privilège de recevoir à la bibliothèque de Cap-d’Espoir les élèves des classes maternelles 4 ans et 5 ans de l’école Sainte-Marie de Cap-d’Espoir. Au menu : Yoga autour du livre. Les enfants ont pu explorer le yoga en s’inspirant de l’histoire de Martin le lapin a trop de choses dans la tête. Une belle occasion de s’amuser, se détendre et respirer à la fois!

Crédit photo : Élise Dumouchel et Yannick Lelièvre

Poster un commentaire

Classé dans Méditation

Migration et enracinement

Tel un oiseau, j’ai moi aussi migré, mais pas seulement pour une saison. Je suis arrivée depuis quelques mois déjà dans un nouveau coin de pays, la Gaspésie. Malgré le fait que je me considère encore comme une nouvelle arrivante, je compte bien y rester longtemps. Ce pays, je le considère comme mon nouveau chez-soi, ma terre d’accueil pour la nomade dans l’âme que je suis. J’y retrouve à la fois la nature sauvage et grandiose que l’entraide et la chaleur humaine. Tant de richesses à découvrir dans ma familiarisation avec le milieu, les gens, les mœurs, les paysages, les villages!
Plage de Coin-du-Banc, Rocher-Percé et île Bonaventure au loin

La mer est omni-présente ici, on en ressent sa puissance et sa sagesse dans tous les patelins gaspésiens. Même si j’ai grandi loin d’elle, j’ai établi une relation solide et durable avec cette étendue d’eau salée à perte de vue, dès que j’y ai mis les pieds. Elle est depuis un soutien bien apprécié pour favoriser mon intégration ici, mais surtout une source d’inspiration pour continuer d’avancer, de créer, de développer des rêves et des idées.

Enracinement au pied d’une épinette 

Novembre est déjà bien entamé et j’ai croisé ce matin ma première envolée de bruants des neiges de la saison. Arrivés du nord, ils viennent passer l’hiver ici « au chaud ». Au printemps, ces passereaux repartiront vers leur aire de reproduction en Arctique. Vais-je suivre encore une fois le mouvement migratoire des oiseaux? J’imiterai plutôt les plantes, j’installerai bien profondément mes racines en territoire gaspésien pour l’hiver, afin de m’épanouir parmi la mer, le soleil, et l’air salin!

Poster un commentaire

Classé dans Écologie, blog, Méditation